Vers la fin des accidents graves de voyageur ?

 

C’est la hantise des conducteurs de trains, le cauchemar des franciliens, l’accident grave de voyageur doit être pris au sérieux en 2013.

L’accident grave de voyageur masque (naïvement) le probable suicide d’une personne en détresse. Cela perturbe le réseau ferroviaire. Le traumatisme et le stress des conducteurs semblent être encore sous estimés aujourd’hui.

Il serait par exemple possible de sécuriser le réseau, les quais. C’est onéreux et pas forcément au goût du jour. Cependant, se pencher sur le mal profond qui pousse au suicide ne serait pas une mauvaise idée non plus.

Une solution alternative et dérangeante serait de mettre en place des cabines à suicides aux endroits stratégiques.

Exemple de cabine à suicide dans Futurama

Exemple de cabine à suicide dans Futurama

Qu’il existe une vraie solution ou non, la réflexion semble être au point mort.

Publicités

Test de Coupliz

Coupliz est un nouveau site qui se présente comme le bloc-notes du couple.

Le principe du site est simple. C’est un réseau social dédié au couple. Il permet de créer des listes, de partager son agenda, de proposer des sorties, partager des photos, etc.

Nous l’avons testé, la Cowgirl et moi-même.

Coupliz

Première étape : l’inscription. C’est simple (informations habituelles) et gratuit. Le premier invite le/la second(e). Il ou elle recevra une invitation par e-mail. A noter que chacun a la possibilité de renseigner les dates clés du couple (plusieurs dates possibles). Il peut s’agir de la date de la première rencontre par exemple. Les dates anniversaires des amis et autres membres de la famille sont renseignables. Et ça c’est vraiment cool pour ne plus oublier.

Coupliz propose un mur comme Facebook sur lequel on peut communiquer.  Le site permet surtout de découvrir des sorties. C’est parfois gratuit, c’est bon à prendre. Mais le design du site a beau être très agréable il y a beaucoup de points négatifs.

Le premier point négatif : les notifications. Il n’y a pas de notification « live » à la manière de Facebook. En revanche vous serez « ravi » de constater que vous avez reçu 15 mails de notification. Et pendant ce temps vous aurez beau être connectés tous les deux; sans actualiser les pages vous ne verrez rien de nouveau.

L’application Coupliz est disponible uniquement sur l’AppStore.

Le deuxième point négatif : Pas de tchat. C’est lié au premier point mais c’est vrai que ça manque cruellement.

Le troisième point : L’application Coupliz est disponible uniquement sur l’AppStore (pour iPhone). Nous n’avons pas pu le tester puisque nous avons un Iphone et un téléphone sous Android. Comme je suis maladroit, je n’ai pas droit à l’iPhone. Cela réduit le champ des possibles.

Résultat, nous avons décidé d’abandonner assez vite. Pourtant l’idée était bonne et le design très agréable. Il faudrait probablement repenser un peu le site. En particulier les notifications et le tchat. L’idée de pouvoir consulter l’agenda de l’autre est très bonne pour les couples overbookés. Mais pas sûr que ceux là aient autant de patience que nous. Et puis cela enlève du mystère, de l’excitation, de l’imprévisible.

iTunes Store perd le nord avec ses tubes à petits prix

Probablement autour du 1er janvier dernier un évènement s’est produit et semble être passé inaperçu. Sur l’iTunes Store d’Apple, certains « tubes à petits prix » ont étrangement subi une hausse.

Les tubes à petits prix de l'iTunes Store

La grille de tarification iTunes prévoyait un tarif de 0,69€ pour les titres les plus anciens. Il s’agit en réalité d’une sélection restreinte de « tubes ». Jusqu’alors 85 titres étaient proposés comme faisant partie des « tubes à petits prix ». Aujourd’hui les prix de certains titres ne sont plus de 0,69 € mais 1,29 € soit le prix des nouveautés (prix standard).

S’agit-il d’un bug ou d’une décision d’Apple ? Toujours est-il que la question mérite d’être posée.

J’ai demandé des explications (@iTunesMusic) mais pas de réponse à ce jour.

Non Tony The Cow n’est pas mort !

Après avoir tenté l’expérience de 40 jours 40 nuits et après avoir trouvé la Cowgirl, je suis de retour.

Il est vrai que ce fut si dur d’être abstinent que j’ai peut-être rattrapé mon retard depuis. Et oui j’ai trouvé la Cowgirl. Il se trouve que c’est la même demoiselle dont je parlais dans le post : 13ème jour et site de rencontre. C’est elle que je voulais rencontrer. C’est la seule que j’ai rencontré. Je n’ai donc pas perdu mon temps sur ce site de rencontre; adopteunmec pour ne pas le citer.